logo_C_Louis_Riel_coul.jpg

Centre d’éducation autochtone Louis-Riel

Le Centre offre une gamme de services destinés à appuyer les étudiantes et les étudiants autochtones et permettant d’établir et de maintenir des liens solides avec eux, de gérer les conflits et d’être à leur écoute. Nous t’appuierons dans ta démarche scolaire, mais aussi dans ton intégration aux études postsecondaires.
Qu’il s’agisse d’obstacles sur les plans culturel, social, financier, géographique ou tout autre défi, viens nous voir à la porte 2220 du campus principal, à Sudbury, ou communique avec le responsable du Centre Louis-Riel, au poste 2025.

Le conseil d'éducation autochtone

Shelly Duquette Lafortune : Shelley.Duquette-Lafortune@ontario.ca

Marc Hebert : Marc.Hebert@collegeboreal.ca

Collinda St-Germain: cookie_stgermain@hotmail.com

Vickie Glazier Martin: vickie.martin@outlook.com

Rick Meilleur : Richard.Meilleur@collegeboreal.ca

Eric Dupuis : Eric.Dupuis@collegeboreal.ca

Viviane Valentim : viviane.valentim@nouvelon.ca

Émilie Bourgeault-Tassé : ex_bourgeaulttasse@laurentian.ca

Émilie Roque : melanie.roque@hotmail.com

Renée Hallée : rehallee@persona.ca

Lyne Bretonl : yne.breton@nouvelon.ca

Carole Paquette : carole.paquette@cspgno.ca

Mélodie Dubuc : mélodie.dubuc@collegeboreal

Jessica Boulard : boulard.jessica@gmail.com

La mission du Collège Boréal 

Le Collège Boréal offre une éducation personnalisée de qualité à une clientèle diversifiée et exerce un leadership communautaire pour favoriser le développement durable de la communauté francophone de l'Ontario.

La vision du Collège Boréal

 « Nourrir le savoir et faire vibrer la culture »

Introduction

Le Collège Boréal tient à ce que ses services et programmes d’études soient de la plus haute qualité.  À cette fin, il bénéficie grandement des compétences et de l’apport des comités consultatifs.

Les comités consultatifs constituent des ressources et des liens essentiels pour le Collège.  En maintenant des liens étroits avec les communautés, les industries, les entreprises, les établissements scolaires et divers organismes, le Collège demeure sensible aux besoins de la population. 

Les comités consultatifs relèvent du Conseil d’administration du Collège.

La vision du Conseil d’éducation autochtone

Le conseil d’éducation autochtone (C.E.A) appuie et oriente le Centre Louis Riel (C.L.R) et le Collège Boréal (C.B) dans leurs projets d’éducation autochtone.

La mission du Conseil d’éducation autochtone

Le C.E.A encouragera le Collège Boréal et les Collèges fédérées afin de soutenir leurs projets d’éducation autochtone. Le C.E.A s’assura que le Collège Boréal offre aux étudiants et étudiantes les connaissances et les compétences pour qu’ils et elles puissent à leur tour, les utiliser pour le bien des communautés autochtone. Le C.E.A favorise un effort de coopération entre le Ministère de la Formation et des Collèges et Universités (M.F.C.U), le Collège Boréal, les Collèges et les Universités fédérées, les Métis, les Premières Nation et les Inuits, les agences communautaires et régionales, les partenaires, ainsi que les établissements d’enseignement autochtone. Le C.E.A s’assurera que les besoins éducatifs et les spécificités culturels des étudiants et étudiantes autochtone sont comblés de la manière la plus efficace possible. Le C.E.A encourage l’éducation et la sensibilisation de tous les étudiants et toutes les étudiantes, les professeurs, le personnel du Collège Boréal ainsi que les membres des communautés environnantes, sur les traditions, l’héritage et la culture des peuples autochtones, afin de valoriser la richesse et la fierté de leur patrimoine culturel sans l’assimilation.  

La composition et les procédures du Conseil d’éduction autochtone  

• Le Conseil doit être composé de 9 membres des communautés autochtones que désert les campus du Collège Boréal, incluant une étudiante inscrite ou un étudiant inscrit au postsecondaire ainsi qu’un étudiant ancien ou une étudiante ancienne.

2 membres du personnel du Collège Boréal se joint aussi au C.E.A comme personnes ressources mais ne seront pas compté parmi les 9 membres.

→Eric Dupuis; Gestionnaire des Projets Autochtones et du Centre Louis-Riel

→Renée Hallée; Directrice des Services d’Appui à l’Apprentissage et à l’Enseignement

•  Le quorum sera établi à 50 % + 1.

•  Le Collège nomme des représentantes et représentants à l’interne pour siéger au Conseil à titre de personnes-ressources.

•  La présidence du Conseil est élue parmi les membres externes.

•   Chaque membre agit à titre l’ensemble du collège et non pour l’intérêt des organismes qu’elle ou il représente.

•                  Le mandat d’un membre est d’une durée de deux ans et peut être renouvelé, avec alternance.

•                  Les étudiantes et les étudiants individuel peuvent être remplacés au sein du Conseil si leurs programmes d’études a seulement une durée d’1 an.

•                  Les dates de rencontres seront déterminées par la présidence du Conseil (3 fois par année minimum).

•                  L’ordre du jour sera préparé et envoyé avant les rencontres par une personne-ressource du Collège.

•                  Les documents relatifs aux rencontres seront acheminés aux membres par voie électronique par le personnel permanent du Collège.

•                  Le procès-verbal de chaque réunion sera distribué aux membres suivant la rencontre.

 

 

Le mandat du Conseil d’éduction autochtone

• Orienter le développement des initiatives d’éducation autochtone

•  Avoir un impact sur les décisions qui affectent les étudiantes et étudiants autochtones

•  Bien représenter la population d’étudiantes et étudiants autochtones

•  Faire des recommandations

•  Prodiguer des conseils au sujet des  projets autochtones et du Centre Louis-Riel

• Identifier des projets et des partenariats potentiels

 

Les tâches du Conseil d’éducation autochtone

•Appuyer le Collège dans les mesures et les évaluations du degré de satisfaction des étudiantes et étudiants autochtones face aux services offerts par le Centre Louis Riel et le Collège en général.

• Participer à l’amélioration des services

•Signaler les nouvelles tendances et tout changement significatif en matière d’éducation autochtone

• Faire connaître et faire valoir les services

• Recommander des conférencières ou conférenciers qui peuvent être complémentaires à la qualité et à la pertinence des programmes et des services offerts par le Collège Boréal

• Suggérer des activités d’apprentissage culturel

• Fournir des renseignements pertinents visant à améliorer la qualité et la pertinence de l’éducation autochtone au Collège Boréal