Le recrutement international est un sujet brûlant dans le Nord de la province

Le recrutement international est un sujet brûlant dans le Nord de la province

Le Réseau du Nord en immigration francophone de l’Ontario, en collaboration avec le Collège Boréal, organisait deux déjeuners-causeries cette semaine pour discuter des enjeux liés au recrutement international dans les régions de Timmins et de Sudbury.

Les activités visaient à permettre aux employeurs locaux d’échanger sur le recrutement d’une main-d’œuvre qualifiée francophone et à fournir des renseignements supplémentaires sur la mobilité internationale, les travailleurs temporaires, l’aide au recrutement et le programme Entrée express, entre autres. D’autres questions spécifiques à chacune des régions ont aussi été abordées, notamment la pénurie anticipée de travailleurs qualifiés, les défis de recrutement et de rétention d’immigrants francophones ainsi que les programmes, services et ressources disponibles.

Face à une population vieillissante et une baisse des taux de natalité, les communautés ontariennes seront confrontées à de graves pénuries de travailleurs au cours des prochaines années. Selon la Commission de formation du Nord-Est, si toutes les personnes du Nord de l’Ontario prennent leur retraite dès qu’ils sont admissibles, 146 895 travailleurs quitteraient le marché du travail d’ici 2031, soit 47,7 % de la main-d’œuvre. Cela correspond à une pénurie de 36 000 travailleurs.

Citations
« Le Collège Boréal s’engage à travailler en étroite collaboration avec le Réseau du Nord en immigration francophone de l’Ontario ainsi que les employeurs locaux pour mieux répondre aux besoins de la communauté francophone. L’offre de services et de programmes de qualité, y compris les services en immigration et en employabilité, est la raison d’être du Collège. »
Daniel Giroux, président du Collège Boréal

« L’immigration francophone constitue un élément clé pour assurer la vitalité des communautés du Nord. Le recrutement et la rétention de nouveaux arrivants d’expression française dans le Nord de l’Ontario ne peuvent se faire qu’avec l’appui d’employeurs locaux. Je remercie tous ceux et celles qui ont participé aux déjeuners-causeries. Votre engagement envers le recrutement d’une main-d’œuvre francophone assurera le développement durable de nos communautés. »
Christian Howald, coordonnateur de projet, Réseau du Nord en immigration francophone de l’Ontario

Faits en bref
Créé en 1995, le Collège Boréal est un établissement de formation et d’enseignement postsecondaire de langue française qui œuvre au développement et à l’épanouissement des communautés dans toute la province de l’Ontario.

Le Collège Boréal offre un service à guichet unique dans six campus et 38 centres d’accès répartis dans 27 communautés. Depuis son ouverture, près de 120 000 clients dans l’ensemble de l’Ontario ont bénéficié de l’expertise du Collège Boréal en matière de formation postsecondaire, d’apprentissage et de services aux immigrants et d’employabilité. Plus de 70 ententes d’articulation ont été établies entre le Collège Boréal et d’autres établissements de formation postsecondaire.

Selon les indicateurs de rendement reconnus par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, le Collège Boréal est au premier rang pour trois des cinq domaines évalués! De tous les collèges de la province, Boréal enregistre le plus haut taux de satisfaction des étudiants, le plus haut taux d’obtention de diplômes et le plus haut taux de satisfaction des diplômés. En outre, avec un taux de 96 %, Boréal se classe 3e en province pour la satisfaction des employeurs!

Pour en savoir davantage
Pour en apprendre davantage sur nos programmes et services, consultez le site Web www.collegeboreal.ca, la page Facebook, ou le compte Twitter.

-30-

Renseignements :
Josée Campeau-Rousselle
Chef, Communications et relations médiatiques
705-560-6673, poste 1235
josee.campeau-rousselle@collegeboreal.ca


Retour aux actualités