Projet de recherche appliquée sur l’utilisation du biochar dans la réhabilitation des sols

Projet de recherche appliquée sur l’utilisation du biochar dans la réhabilitation des sols
Sudbury – Le Collège Boréal dévoile aujourd’hui son premier projet de recherche appliquée portant sur l’analyse et sur l’utilisation des cendres de bois produites par l’industrie forestière en tant que charbon à usage agricole (biochar). Premier partenaire de ce projet de recherche, la scierie d’EACOM Timber Corporation à Nairn Centre (Ontario) pourrait utiliser le résultat de ces recherches afin d’encourager l’usage de ces cendres, à haute teneur en nutriments minéraux, dans la réhabilitation des sols exploités par l’industrie minière et forestière. Ce projet est rendu possible grâce à l’appui du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).
« Les efforts déployés et nos connaissances acquises depuis plus de 15 ans en matière de recherche environnementale sont d’autant plus notables qu’avec l’appui du CRSNG, le Collège Boréal bénéficie pour la première fois de la reconnaissance de l’une des plus hautes instances de la recherche au Canada », souligne le doyen de l’École des métiers et des technologies appliquées du Collège Boréal, Brian Vaillancourt. « Ce nouveau projet de recherche s’ajoute aux nombreuses initiatives qui enrichissent déjà le cursus de nos étudiants, leur permettant notamment de travailler à la préservation des lacs de nos régions et d’acquérir une réelle expérience de terrain grâce, entre autres, à nos deux forêts expérimentales. »
Le Centre Xstrata Nickel de recherche appliquée en biodiversité du Collège Boréal ainsi que plusieurs professeurs et étudiants des programmes de foresterie et de chimie environnementale seront mobilisés dans le cadre de cette recherche qui prendra fin en novembre 2013. Les cendres issues de la combustion de biomasse, source d’énergie de la scierie d’EACOM Timber Corporation à Nairn Centre, seront analysées lors de la première phase du processus de recherche. Différents dosages de cendres (biochar) seront ensuite appliqués à plusieurs échantillons de sols afin d’évaluer leur effet sur la croissance de pousses de pins gris et de bouleaux. Cette phase de test en laboratoire sera éventuellement suivie par des observations sur le terrain, dans les forêts expérimentales du Collège Boréal. Dès l’été 2014, le résultat de ces recherches permettra une première expérimentation à grande échelle de l’utilisation de biochar dans la région du grand Sudbury.
À propos du Collège Boréal
Pour la 12e fois en 13 ans, le Collège Boréal détient le plus haut taux d’obtention de diplôme des 24 collèges d’arts appliqués et de technologie de l’Ontario. Le Collège Boréal détient également pour la 9e fois en 12 ans le plus haut taux de satisfaction des diplômés de tous ces collèges anglophones et francophones de la province. Toujours en croissance, le taux de satisfaction des étudiants du Collège Boréal se hisse quant à lui parmi les trois meilleurs en Ontario avec 83,4 %. Créé en 1995, le Collège Boréal est un établissement de formation et d’enseignement postsecondaire de langue française qui œuvre au développement et à l’épanouissement des communautés du Nord et du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario.
– 30 –

Retour aux actualités