Le Collège Boréal et le CCNB contribuent à résorber la pénurie d’échographistes au N.-B.

Le Collège Boréal et le CCNB contribuent à résorber la pénurie d’échographistes au N.-B.
Sudbury – Le Collège Boréal et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) viennent d’annoncer la poursuite d’un projet pilote visant à former davantage d’échographistes francophones destinés à exercer au Nouveau-Brunswick. D’une durée de six ans, ce projet s’inscrit dans le cadre d’une pénurie de main-d’œuvre francophone que connaît cette profession et bénéficie de l’appui du Consortium national de formation en santé (CNFS).
Unique au Canada français à l’extérieur du Québec, le programme postdiplôme d’Échographie diagnostique du Collège Boréal accueille chaque année quelque 12 étudiantes et étudiants issus notamment des milieux universitaires et de la santé. Depuis l’an dernier, trois étudiantes du Nouveau-Brunswick se joignent à cette cohorte afin de suivre leur cursus théorique au campus principal du Collège Boréal, à Sudbury, et leur stage pratique dans des établissements de leur province.
« Nous accordons beaucoup d’importance à la qualité de notre programme qui est agréé par l’Association médicale canadienne », souligne la doyenne de l’École des sciences de la santé du Collège Boréal, Mme Kim Morris. « Grâce à l’appui du CNFS, nous sommes non seulement en mesure d’offrir une formation et des installations qui répondent aux attentes de la profession mais aussi de partager notre expertise au-delà de l’Ontario où d’autres francophones nécessitent de recevoir des soins de santé dans la langue de leur choix. »
Pour sa part, la PDG du CCNB, Liane Roy, indique : « Nous sommes fiers de ce partenariat qui permet au CCNB de contribuer à former des professionnels de soins de la santé au Nouveau-Brunswick. Avec l’appui du Collège Boréal et du CNFS, le CCNB contribue de façon tangible aux besoins des francophones de notre province en apportant une réponse concrète aux attentes de notre ministère de la Santé, du Réseau de santé Vitalité et du Réseau de santé Horizon. »
À propos du Collège Boréal
Pour la 12e fois en 13 ans, le Collège Boréal détient le plus haut taux d’obtention de diplôme des 24 collèges d’arts appliqués et de technologie de l’Ontario. Le Collège Boréal détient également pour la 9e fois en 12 ans le plus haut taux de satisfaction des diplômés de tous ces collèges anglophones et francophones de la province. Toujours en croissance, le taux de satisfaction des étudiants du Collège Boréal se hisse quant à lui parmi les trois meilleurs en Ontario avec 83,4 %. Créé en 1995, le Collège Boréal est un établissement de formation et d’enseignement postsecondaire de langue française qui œuvre au développement et à l’épanouissement des communautés du Nord et du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario.
À propos du CCNB
Le CCNB est une société collégiale ouverte sur le monde et centrée sur sa population étudiante. Elle contribue à l’épanouissement des personnes et de la société acadienne et francophone en offrant, dans ses cinq campus, plus de 95 programmes de formation technique et professionnelle qui répondent au marché du travail. En 2011-2012, le CCNB accueillait plus de 8 000 étudiants dans sa programmation régulière et en formation continue, et affichait un taux de placement de 85 % durant l’année suivant l’obtention du diplôme.   En tant que société collégiale entrepreneuriale et novatrice, le CCNB s’adapte aux réalités socio-économiques, soutient les activités de recherche appliquée et encourage l’innovation.
À propos du CNFS
Le CNFS est un regroupement pancanadien de onze institutions d’enseignement universitaire et collégial, ainsi que de partenaires régionaux.  Les institutions membres offrent toutes des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé, alors que les partenaires régionaux contribuent  à améliorer l’accès à ces programmes de formation en santé. Le CNFS vise à améliorer les services de santé en français offerts dans les communautés francophones en situation minoritaire par la formation de professionnels de la santé francophones et, complémentairement, par la recherche dans le domaine de la santé qui se rattache à cette formation et aux besoins de ces communautés. Grâce à sa contribution financière octroyée au CNFS, Santé Canada participe ainsi pleinement à la réalisation d’initiatives novatrices permettant d’améliorer l’accès aux programmes de formation en santé dispensés en français, au pays
.
– 30 –

Retour aux actualités