La NOFIA et le Collège Boréal s’allient dans le cadre d’un projet de préparation aux urgences impliquant du bétail dans le Nord de l’Ontario

La NOFIA et le Collège Boréal s’allient dans le cadre d’un projet de préparation aux urgences impliquant du bétail dans le Nord de l’Ontario

La Northern Ontario Farm Innovation Alliance (NOFIA) s’est alliée avec le Collège Boréal dans la perspective d’améliorer les réponses aux cas d’urgence impliquant du bétail dans le cadre d’un nouveau projet de deux ans : le « Plan d’intervention urgence bétail pour les premiers intervenants dans le Nord de l’Ontario », lequel cible neuf municipalités sur la route 11, de Thunder Bay jusqu’à North Bay. « Une formation adéquate des premiers intervenants dans les situations d’urgence impliquant du bétail est essentielle pour assurer la sécurité du bétail et de ceux qui s’en occupent », a déclaré Marie-Claude Bibeau, ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. « Notre gouvernement est heureux d’appuyer ce projet qui donnera aux premiers intervenants dans le Nord de l’Ontario les outils et la formation dont ils ont besoin pour assurer la sécurité de tous et contribuer à améliorer le bien-être des animaux pendant ces crises. »

« Notre gouvernement reconnaît à quel point il est important que les premiers intervenants soient préparés en cas d’urgence impliquant du bétail », a déclaré Ernie Hardeman, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario. « Grâce au Partenariat agricole canadien, nous sommes très heureux d’appuyer la formation continue de nos premiers intervenants afin qu’ils soient mieux préparés pour faire face aux urgences touchant les animaux d’élevage dans le Nord de l’Ontario. »

L’objectif du projet est d’évaluer les besoins des municipalités sur la route 11, et de former les premiers intervenants afin d’offrir une meilleure intervention dans les situations d’urgence mettant en cause du bétail. Le projet se divise en deux phases :

▪ Phase 1 : cette partie du projet consiste à mener à bien une évaluation des besoins dans chaque municipalité afin de mieux comprendre le niveau de formation et les compétences dont ont besoin les premiers intervenants. À partir de ces résultats, un guide de préparation des interventions d’urgence sera élaboré.

▪ Phase 2 : cette partie du projet consistera à élaborer du matériel de formation, des ressources et des modules interactifs en ligne pour accompagner les ateliers de formation pratique destinés aux premiers intervenants. Une formation pratique sur la manipulation du bétail sera offerte aux premiers intervenants, en collaboration avec des fermes d’élevage locales. Cette formation pratique a pour objectif de garantir la sécurité des intervenants et du public, de minimiser la souffrance des animaux et de préparer les équipes d’urgence à s’acquitter de leurs responsabilités en leur offrant une expérience avec du bétail. Des formations supplémentaires seront offertes aux officiers de police sur la sécurité et le bien-être animal lors de l’euthanasie.

La NOFIA a consulté différents organismes, tels que Beef Farmers of Ontario et Farm & Food Care, en vue de mettre sur pied ce projet en synergie avec d’autres projets de ces organismes. Le but : Appuyer leurs efforts en garantissant que toutes les régions dans la province obtiennent des services au chapitre de la préparation aux urgences mettant en cause du bétail.

Chaque année, plus de 3 500 bétaillères se déplacent dans le Nord de l’Ontario sur un tronçon routier qui présente un risque particulièrement élevé d’accidents de transport. Au cours des dernières années, le Nord de l’Ontario a également enregistré un nombre croissant d’incendies d’étables. Lorsque nous avons communiqué avec eux, les municipalités et les premiers intervenants ont indiqué qu’ils sont bien mal préparés pour ces types d’urgences.

« Nous sommes ravis de collaborer avec le Collège Boréal sur ce projet. Notre objectif est de mieux préparer les équipes de premiers intervenants à gérer les situations dans lesquelles du bétail est impliqué », indique Émily Potter, Conseillère en développement de projets à NOFIA.
Michelle Lebel, directrice du campus du Collège Boréal de Kapuskasing déclare : « À titre de partenaire communautaire fort engagé dans le Nord, le Collège Boréal a un rôle à jouer dans la livraison d’une expertise pour élaborer une formation de qualité à l’intention des premiers intervenants, afin de garantir non seulement leur sécurité, mais aussi celle de tous les résidents du Nord. »

Ce projet financé en partie par le Partenariat canadien pour l’agriculture, une initiative des gouvernements fédéral-provincial-territorial. Le Conseil de l’adaptation agricole contribue à la livraison du Partenariat canadien pour l’agriculture en Ontario. Le Northern Producer Animal Health Project, un organisme cherchant à améliorer les soins de santé pour les animaux dans le Nord, a procuré une aide financière de l’industrie.

-30-

Pour plus d’information :
Emily Potter,
Conseillère en développement de projets Northern Ontario Farm Innovation Alliance
emily.nofia@gmail.com
705-647-4782

Michelle Lebel,
Directrice du campus de Kapuskasing
Collège Boréal
Michelle.Lebel@collegeboreal.ca
705-337-6673, ext. 5406


Retour aux actualités