Comités consultatifs

Préambule

Le Collège Boréal tient à ce que ses services et programmes d’études soient de la plus haute qualité et qu’ils demeurent actuels et pertinents aux besoins du marché. À cette fin, il bénéficie grandement des compétences et de l’apport des comités consultatifs.

En ce qui a trait à l’élaboration et à la révision des programmes, les comités consultatifs constituent des ressources essentielles pour le collège. En maintenant des liens étroits avec les communautés, par l’entremise des industries, des entreprises, des établissements scolaires et des divers organismes, le Collège Boréal demeure sensible aux besoins de la population et peut ainsi être avant-gardiste.

La Loi de 2002 sur les collèges d’arts appliqués et de technologie de l’Ontario exige la création d’un comité consultatif pour chaque programme d’enseignement ou pour chaque ensemble de programmes connexes offerts par les collèges. Chaque comité opère conformément à la directive du cadre d’élaboration des programmes d’enseignement du ministère de la Formation et des Collèges et Universités. Chaque comité relève du conseil d’administration du Collège Boréal.

Le conseil d’administration doit veiller à l’établissement d’un comité consultatif pour chaque programme d’enseignement ou groupe de programmes connexes offert par le collège : ce comité doit se composer de personnes indépendantes du collège qui représentent divers secteurs, ont un intérêt direct et possèdent des connaissances et des expériences variées dans le domaine professionnel couvert par le programme. Le conseil d’administration doit établir, sous forme de règlement, la structure, le mandat et les modalités des comités consultatifs des programmes.

Ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario. (2003) Collèges d’arts appliqués et de technologie : Cadre de politique 3.0 Programmes : Cadre d’élaboration des programmes d’enseignement : Directive exécutoire du ministre.

Mandat

Le mandat de chaque comité consultatif est de fournir des conseils sur les points suivants :

  • Stages : Proposer et soutenir des expériences éducatives dans l’industrie, y compris : des stages pratiques, l’expérience clinique, des expériences de coopération ainsi que des excursions d’étudiants.
  • Les perspectives d’emploi : Aviser le collège à savoir dans quelle mesure le programme visé satisfait aux besoins du marché de travail concernant l’employabilité, aux compétences professionnelles (RAFP) et aux résultats d’apprentissages relatifs à l’employabilité (RARE).
  • Bourses : Aider à la mise en place de bourses d’études du collège pour les étudiants Boréal.
  • Relations publiques : Promouvoir de bonnes relations avec la communauté, les entreprises locales, l’industrie et les associations professionnelles.
  • Curriculum : Participer à l’élaboration et à l’étude du contenu d’un programme pour assurer qu’il réponde aux exigences de la collectivité, du monde des affaires et de l’industrie.
  • Technologies : Fournir des conseils sur les tendances technologiques et les changements dans l’industrie.
  • Révision du programme : Participer à la révision du programme en tenant compte des besoins ressentis sur les plans local, provincial et national, voire international.
  • Recommandations : Faire des recommandations quant à la nécessité de créer de nouveaux programmes, liés au même domaine, qui répondent aux besoins de la collectivité.

Avantages

Les membres de chaque comité consultatif du programme sont des personnes clés dans la réussite scolaire des étudiants et des diplômés du collège. Il tente de s’assurer que les diplômés sont bien préparés à entreprendre leur carrière et réussir dans leur domaine.

Composition

  • Les membres de chaque comité consultatif de programme admissibles à voter sont choisis pour leur expertise et leur leadership dans leur domaine respectif de travail relié aux programmes du Collège Boréal. Le collège encourage l’adhésion de membres provenant de diverses professions et de divers milieux communautaires.
  • Chaque comité doit se composer de personnes indépendantes au collège qui représentent divers secteurs, ont un intérêt direct et possèdent des connaissances et des expériences variées dans le domaine professionnel couvert par le programme.
  • Les coordonnateurs de programmes, le personnel scolaire, les administrateurs, le personnel de soutien et les étudiants sont considérés des personnes-ressources, et n’ont pas le droit de vote.
  • L’adhésion se fait sur invitation.
  • La durée de la nomination est de quatre ans, et le cas échéant, un deuxième mandat peut être ajouté.
  • Les réunions ont généralement lieu une ou deux fois par année.
  • Le quorum est de 50 % plus un des membres et les décisions seront prises par consensus.
  • Le vote peut être exprimé électroniquement, si nécessaire.
  • Le nombre minimal de participants votant est de 7.

La présidence du comité consultatif

La présidence de chaque comité consultatif assure la direction du comité et encourage les membres à considérer les problèmes selon une vue d’ensemble. Il ou elle a un mandat de deux ans et peut être réélu pour un nouveau mandat de deux ans. La présidence sera choisie soit par les membres du comité, soit en élection ou par acclamation.

Rôles de la présidence du comité consultatif

  • Présider les réunions.
  • Assurer la liaison avec le doyen dans la préparation des calendriers et des horaires pour les réunions.
  • Garantir le suivi sur les recommandations.

Rôles du doyen

  • Préparer, revoir et distribuer l’ordre du jour, les procès-verbaux des réunions et les documents pertinents avant la date prévue de la rencontre avec le président du comité.
  • Fournir à la vice-présidence à l’enseignement, une liste à jour des membres, les procès-verbaux des réunions, les recommandations et un rapport sur les suivis.
  • Recruter les nouveaux membres.
  • Assurer que les recommandations du comité sont réalisées dans les délais prescrits.